Afficheur 7 segment arduino

Afficheur 7 segment arduino

Affichage Arduino 7 segments 4 chiffres

Cliquez sur accepter et vous verrez le nouveau bloc apparaître à la fois dans la section “mes blocs” et dans l’espace de programmation. Le bloc d’affichage reçoit un mot formé par la combinaison de 0 et de 1 qui allument et éteignent les segments pour former un chiffre. Lorsqu’il est exécuté, il analyse le mot reçu, caractère par caractère, et pour chaque chiffre qu’il trouve, il décide du segment à activer ou à désactiver.

Les broches que nous allons utiliser vont de 7 à 13, et les positions des caractères à l’intérieur de la variable segments vont de 1 à 7. Nous initialisons donc les variables broches à 7 et position à 1.

En travaillant avec des blocs, des algorithmes et des paramètres personnalisés, nous parvenons à ce que le programme comporte moins de blocs répétés, soit plus court et puisse être modifié et réutilisé de manière beaucoup plus simple.

Pour résoudre cette activité, nous vous proposons de réaliser une fonction permettant de visualiser chaque chiffre. Dans ce cas, la fonction reçoit 7 chiffres qui représentent l’état des segments. Il suffit d’utiliser cet état dans la fonction digitalWrite pour activer et désactiver chaque segment.

Lettres sur un afficheur 7-segments arduino

Une fois la disposition des broches établie, il est assez facile de connecter l’écran à un Arduino. Ce schéma montre comment connecter un afficheur à un chiffre 5011AS (notez qu’une résistance de 220 ohms est connectée en série avec les broches communes, GND) :

Nous créons un objet sevseg à la ligne 2. Pour utiliser des affichages supplémentaires, nous pouvons créer un autre objet et appeler les fonctions pertinentes pour cet objet. L’affichage est initialisé avec la fonction sevseg.begin () à la ligne 11. Les autres fonctions sont expliquées ci-dessous :

  Arduino lcd screen wiring

byte digitPins [] = {}. Crée un tableau définissant les broches de masse lors de l’utilisation d’un affichage à 4 ou plusieurs chiffres. Dans un affichage à un chiffre, il reste vide. Par exemple, si vous avez un affichage à 4 chiffres et que vous utilisez les broches Arduino 10, 11, 12 et 13 comme broches de masse des chiffres, vous utiliserez : byte digitPins [] = {10, 11, 12, 13} ; .

resistorsOnSegments = true. Mettre à vrai si vos résistances sont en série avec les broches d’affichage. Si les résistances sont en série avec les broches numériques, mettez ce paramètre sur false. Définissez ce paramètre sur vrai lorsque vous utilisez des affichages à plusieurs chiffres.

Afficheur 7-segments arduino tinkercad

Ensuite, il y a la fonction loop(), qui lit la broche analogique. Le canal A3 du convertisseur analogique-numérique (CAN) a été utilisé. Une fois que le convertisseur analogique a été lu, la valeur est stockée dans la variable:adcValue . Comme cette valeur peut être comprise entre 0 et 1023, puisque le convertisseur analogique est de 10 bits, il est nécessaire de diviser par 103 pour pouvoir visualiser sa valeur sur l’écran. Cette valeur est stockée dans la variable:resultValue . Ensuite, nous utilisons cette valeur pour appeler la fonction : Display_1_Write et afficher la valeur sur l’écran.

Pour générer les impulsions du compteur, nous utilisons un interrupteur ou un bouton poussoir. La plupart des broches de la carte Arduino Uno ont une résistance interne connectée au positif, qui peut être activée en utilisant le paramètre INPUT_PULLUP, lorsque la broche est configurée comme une entrée. En ce qui concerne le programme du compteur, la figure 10 montre une machine à états utilisée pour cet exemple, qui sera expliquée plus tard.

  Tableau de bord digital moto arduino

Notez que le compteur est vérifié pour voir s’il a déjà atteint 10, et ainsi le remettre à zéro (0). Ensuite, nous appelons la fonction : Display_1_Write(counter) ; pour écrire la valeur du compteur sur l’écran. De même, l’état du bouton-poussoir passe àLow . Cette technique est utilisée pour incrémenter le compteur, uniquement lorsque le bouton-poussoir passe de l’état haut à l’état bas, c’est-à-dire lorsqu’il est pressé par l’utilisateur. Notez qu’un condensateur de 0,22 microfarad est placé pour éviter le bruit produit par les boutons-poussoirs ou les interrupteurs, car ils sont mécaniques et envoient de nombreuses impulsions au circuit lorsqu’ils sont pressés.

Arduino afficheur compteur 7 segments avec bouton poussoir

Dès que vous commencez à penser à fabriquer un circuit qui remplit une fonction pratique, il y a 50% de chances que vous finissiez par avoir besoin d’envoyer des informations au monde extérieur (et bien sûr, vous n’allez pas laisser votre ordinateur portable collé à l’invention).

Tous les circuits, y compris les écrans, sont étiquetés avec le code du fabricant. Il est bon de consulter la fiche technique sur Internet et d’y jeter un coup d’œil. Si vous ne comprenez rien, c’est normal pour le moment, mais il y aura bien sûr un dessin vous indiquant ce qu’est chaque broche. J’ai cherché le modèle que j’ai devant moi (un Kingbright SC08-11HWA), mais je ne m’y fie pas, le vôtre peut être différent.

Pour savoir quelle est la broche 1, réglez l’écran de façon à ce que le point décimal se trouve en bas à droite de l’écran. La broche numéro 1 est en bas, la première à gauche, puis on compte dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

  Interface de puissance arduino

Dans la configuration, nous initialisons les 8 broches de sortie avec for (rappelez-vous que nous sommes paresseux) et dans la boucle nous utilisons une première itération qui allume les 8 segments avec un délai, et dans la deuxième itération nous les effaçons et recommençons. L’idée est de vérifier que les connexions sont correctes, vous verrez quelque chose comme ceci :