Arduino pull up pull down

Arduino pull up pull down

Configuraciones pull-up y pull-down para circuitos digitales

Les portes logiques numériques peuvent être utilisées pour la connexion à des circuits ou des dispositifs externes, mais il faut veiller à ce que leurs entrées ou leurs sorties fonctionnent correctement et fournissent la condition de commutation attendue.

Les portes logiques numériques, les circuits intégrés et les microcontrôleurs modernes contiennent de nombreuses entrées, appelées “broches”, ainsi qu’une ou plusieurs sorties, et ces entrées et sorties doivent être correctement réglées, soit en niveau HAUT ou BAS, pour que le circuit numérique fonctionne correctement.

Nous savons que les portes logiques constituent l’élément de base de tout circuit logique numérique et qu’en utilisant des combinaisons des trois portes de base, la porte ET, la porte OU et la porte NON, nous pouvons construire des circuits combinatoires assez complexes. Mais étant donné qu’ils sont numériques, ces circuits ne peuvent avoir qu’un seul de deux états logiques, appelés l’état logique “0” ou l’état logique “1”.

Ces états logiques sont représentés par deux niveaux de tension différents, toute tension inférieure à un niveau étant considérée comme un “0” logique, et toute tension supérieure à un autre niveau comme un “1” logique. Ainsi, par exemple, si les deux niveaux de tension sont 0V et +5V, alors le 0V représente un “0” logique et le +5V représente un “1” logique.

Pull-up interne de l’Arduino

Les portes logiques numériques peuvent être utilisées pour se connecter à des circuits ou des dispositifs externes, mais il faut veiller à ce que leurs entrées ou leurs sorties fonctionnent correctement et fournissent la condition de commutation attendue.

  If else arduino fr

Les portes logiques numériques, les circuits intégrés et les microcontrôleurs modernes contiennent de nombreuses entrées, appelées “broches”, ainsi qu’une ou plusieurs sorties, et ces entrées et sorties doivent être correctement placées en position HAUT ou BAS pour que le circuit numérique fonctionne correctement.

Nous savons que les portes logiques constituent l’élément de base de tout circuit logique numérique et qu’en utilisant des combinaisons des trois portes de base, la porte ET, la porte OU et la porte NON, nous pouvons construire des circuits combinatoires assez complexes. Mais étant numériques, ces circuits ne peuvent avoir qu’un seul des deux états logiques, appelés état logique “0” ou état logique “1”.

Ces états logiques sont représentés par deux niveaux de tension différents, et toute tension inférieure à un niveau est considérée comme un “0” logique, et toute tension supérieure à un autre niveau est considérée comme un “1” logique. Ainsi, par exemple, si les deux niveaux de tension sont 0V et +5V, 0V représente un “0” logique et +5V représente un “1” logique.

Tirez vers le bas code arduino

Une broche peut être configurée comme INPUT avec pinMode(), et par conséquent tirée vers le haut avec digitalWrite(). Cela activera les résistances pullup internes de 20K, ce qui fera passer la broche d’entrée en niveau HAUT à moins qu’elle ne soit tirée en niveau BAS par un circuit externe. C’est ainsi que fonctionne INPUT_PULLUP, décrit plus en détail ci-dessous.

La signification de LOW est également différente selon qu’il est configuré comme INPUT ou OUTPUT. Quand une broche est configurée comme INPUT avec pinMode et lue avec digitalRead, Arduino (Atmega) rapportera LOW si :

  Cours de programmation arduino

Si une broche est configurée comme INPUT et que nous lisons un interrupteur, lorsque l’interrupteur est à l’état ouvert, l’entrée de la broche est ” flottante “, ce qui entraîne une lecture imprévisible. Pour garantir une lecture correcte de la broche lorsque l’interrupteur est ouvert, une résistance pullup ou pulldow doit être utilisée. La fonction de ces résistances est de tirer la broche à un état connu lorsque l’interrupteur est ouvert. On choisit généralement une résistance de 10 K ohms, car c’est une valeur suffisamment basse pour empêcher une entrée de “flotter”, et en même temps une valeur suffisamment élevée pour ne pas drainer trop de courant lorsque l’interrupteur est fermé. Consultez le tutoriel Digital Read Serial pour plus d’informations.

Résistance à l’arrachement

Bon, je ne sais pas si j’ai bien compris, je connecte la résistance à la broche 3 (INPUT) et à la masse et bien… ça marche( ?) ou plutôt la LED ne s’allume plus, mais je perds la fonctionnalité de l’INPUT quand je fais ça. elle est censée être connectée au positif, non ? de sorte que lorsqu’on appuie sur un bouton, elle ferme le circuit et sert à quelque chose.

Ce qui m’a rendu très curieux est que lorsque vous l’avez sans résistance pull-up ou pull-down lorsque vous approchez la main se comporte comme un PWM comme on le voit comme l’intensité varie, je l’ai fait avec mon mega et mon due mais rien ne s’est passé, cela semblait curieux à Surbyte ou GO_zalo pouvez-vous penser pourquoi ?

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre… Je n’ai pas fait ce que vous avez dit parce que je ne l’ai pas compris XD (donc peu importe le reste des questions) il est temps de réessayer de cette façon qui a beaucoup plus de sens que ce que j’ai fait.

  Arduino uno grbl cnc

Ce qui m’a rendu très curieux est que lorsque vous l’avez sans résistance pull-up ou pull-down lorsque vous approchez la main, il se comporte comme un PWM parce que vous pouvez voir comment l’intensité varie, je l’ai fait avec mon mega et mon due mais rien ne s’est passé, cela semblait curieux à Surbyte ou GO_zalo pouvez-vous penser pourquoi ?