Arduino uno sleep power consumption

Mode veille Arduino

Le GPRS Shield est compatible avec toutes les cartes qui ont le même facteur de forme (et le même brochage) qu’une carte Arduino standard. Le GPRS Shield est configuré et contrôlé via son UART en utilisant des commandes AT simples. Basé sur le module SIM900 de SIMCOM, le GPRS Shield est comme un téléphone portable. En plus des fonctions de communication, le GPRS Shield possède 12 GPIOs, 2 PWMs et un ADC.

Vous pouvez allumer/éteindre le shield avec le logiciel, la commande D9 de l’Arduino pour ajouter le déclenchement logiciel dans votre firmware. * Notez que le JP pour la broche 9 sur le bouclier doit être soudé afin d’utiliser la mise en marche/arrêt par logiciel. En ce qui concerne le timing de l’allumage et de l’extinction, une impulsion >1s était nécessaire pour déclencher l’allumage, et un délai >3.2s était nécessaire pour obtenir un timing stable. Ajouter le code suivant dans votre firmware pour allumer / éteindre la shield sans appuyer sur le bouton :

Le GPRS Shield est livré avec tous les accessoires dont vous avez besoin pour commencer à envoyer des données sur le réseau GSM, à l’exception d’une carte Arduino et d’une carte SIM GSM. Si vous souhaitez passer des appels vocaux, vous aurez également besoin d’un casque avec microphone.

Mise en veille d’un arduino

Pour l’instant j’ai le code prêt, depuis la carte par le code j’allume le GSM de la SIM808 reçoit les coordonnées, les envoie à l’API, éteint la Sim808 et attend quelques heures avec un délai (oui, je sais, je vais changer le code pour ne pas utiliser le délai à ce stade et voir comment mettre en œuvre un Sleep, je ne connaissais pas le mode Sleep).

  Page html dans arduino

J’aimais plus l’option de la batterie sans panneau solaire car l’idée est de tout mettre dans une petite boite faite sur mesure avec l’impression 3D et étanche… et si je dois mettre le panneau solaire… c’est moins protégé contre les intempéries ou les chocs/ frottements de l’animal avec des choses/arbres, etc… mais bien sûr, je comprends que si je cherche l’autonomie….

Pour l’instant, l’idée serait de continuer avec la carte Elegoo que j’ai mentionnée, et la SIM808 juste pour ne pas la jeter ou la laisser morte dans un tiroir, les batteries peuvent être utilisées pour n’importe quel autre appareil dans la maison, donc ça ne me dérange pas d’acheter la batterie que vous recommandez ou même le système de panneau solaire avec ce qui est nécessaire pour qu’il fonctionne -régulateur ou autre-.

Mode veille arduino mega 2560

Il va sans dire qu’il serait absurde d’utiliser un Arduino UNO alimenté par batterie, précisément parce que les circuits internes de contrôle USB et surtout le régulateur de courant gaspilleur qu’il utilise à son entrée, rendent sa consommation beaucoup plus élevée que nous le souhaiterions, et c’est pourquoi l’Arduino Nano apparaît comme une option claire pour ces occasions.

Je n’ai pas eu l’occasion de tester l’Arduino Micro, réputé efficace, mais j’espère en recevoir quelques-uns dans quelques jours et je vous en ferai un compte-rendu (ils devraient déjà être arrivés, mais le courrier international est terrible).

La question est aussi radicale qu’elle le semble, car nous ne voulons pas que notre Duino soit allumé comme un sapin de Noël alors qu’il ne fait rien. La chose logique à faire est de l’éteindre, ou au moins de l’hiberner, afin de réduire la consommation au minimum.

  Arduino error avr g++

Nous n’avons rien inventé. Les ours et de nombreux autres animaux tels que les serpents et les amphibiens ont tendance à hiberner dans les climats froids, entrant dans un état d’animation suspendue qui leur évite de consommer une énergie précieuse pour atteindre le printemps, à un moment où il n’y a pas de nourriture disponible.

Arduino à faible consommation

Mon code est un kk, je sais, je pense que le problème est que je ne comprends pas la bibliothèque emonlib, qui fait pratiquement tout. J’ai trouvé un projet (http://openenergymonitor.org/emon/archive/nokia-3310-wireless-display) qui utilise mon module RF mais le code TX (émetteur) est manquant.

//#define emonTxV3 // Indiquez à emonLib qu’il s’agit de l’emonTx V3 – ne lisez pas Vcc ; supposez que Vcc = 3,3 V comme c’est toujours le cas sur l’emonTx V3 ; élimine l’erreur de bande interdite et la nécessité d’un étalonnage http://harizanov.com/2013/09/thoughts-on-avr-adc-accuracy/

La raison pour laquelle vous n’obtenez pas plus de réponses est que vous copiez et collez du code sans tout comprendre. Les autres utilisateurs se retrouvent donc avec deux pages de code qu’ils doivent déchiffrer. On part du moins pour aller vers le plus.

Maintenant, je veux commencer avec le code RX, la réception est claire, le problème que je pense que je vais avoir est comment télécharger les mesures à l’EMONCMS. Que recommandez-vous d’envoyer Realpower ou voltion et amps ?

Mais je vous dis que ce que je veux faire fait partie d’un projet web, donc il y a déjà des codes et un schéma de comment le faire. Je ne veux pas utiliser le module RF qu’ils utilisent, à cause du prix et de la facilité de connexion. Celui que j’utilise coûte plus ou moins 1€ et celui qu’ils utilisent s’appelle rfm12b et coûte environ 6€, donc s’il envoie et reçoit, le mien envoie seulement et un autre reçoit, mais je pense que je n’ai pas besoin de plus.

  Dht11 connection with arduino