Quel est le rôle de la fonction analogRead PIN?

Quel est le rôle de la fonction analogRead PIN?

Écriture analogique

Connectez les trois fils du potentiomètre à votre carte. Le premier est relié à la masse par l’une des broches extérieures du potentiomètre. Le deuxième est relié à 5 volts par l’autre broche extérieure du potentiomètre. Le troisième relie la broche centrale du potentiomètre à l’entrée analogique 0. En tournant l’axe du potentiomètre, vous modifiez la quantité de résistance de chaque côté du curseur connecté à la broche centrale du potentiomètre. Cela modifie la tension au niveau de la broche centrale. Lorsque la résistance entre le centre et le côté connecté à 5 volts est proche de zéro (et que la résistance de l’autre côté est proche de 10 kilohms), la tension sur la broche centrale est proche de 5 volts. Lorsque les résistances sont inversées, la tension de la broche centrale est proche de 0 volt, ou de la masse. Cette tension est la tension analogique que vous lisez en entrée. Le microcontrôleur de la carte comporte un circuit appelé convertisseur analogique-numérique ou CAN qui lit cette tension variable et la convertit en un nombre compris entre 0 et 1023. Lorsque l’arbre est tourné à fond dans un sens, 0 volt est appliqué à la broche et la valeur d’entrée est 0. Lorsque l’arbre est tourné à fond dans le sens opposé, 5 volts sont appliqués à la broche et la valeur d’entrée est 1023. Entre les deux, analogRead() renvoie un nombre compris entre 0 et 1023 qui est proportionnel à la quantité de tension appliquée à la broche.

Arduino broche analogique vs numérique

Les broches de la carte Arduino peuvent être configurées comme des entrées ou des sorties. Nous allons expliquer le fonctionnement des broches dans ces modes. Il est important de noter que la majorité des broches analogiques de l’Arduino peuvent être configurées et utilisées exactement de la même manière que les broches numériques.

  Arduino micro()

Les broches Arduino sont par défaut configurées comme des entrées, il n’est donc pas nécessaire de les déclarer explicitement comme des entrées avec pinMode() lorsque vous les utilisez comme des entrées. Les broches configurées de cette manière sont dites dans un état de haute impédance. Les broches d’entrée imposent des exigences extrêmement faibles au circuit qu’elles échantillonnent, équivalentes à une résistance en série de 100 mégaohms devant la broche.

Cela signifie qu’il faut très peu de courant pour faire passer la broche d’entrée d’un état à un autre. Cela rend les broches utiles pour des tâches telles que la mise en œuvre d’un capteur tactile capacitif ou la lecture d’une LED comme photodiode.

Les broches configurées comme pinMode(pin, INPUT) auxquelles rien n’est connecté, ou auxquelles sont connectés des fils qui ne sont pas reliés à d’autres circuits, signalent des changements apparemment aléatoires de l’état de la broche, en captant le bruit électrique de l’environnement ou en couplant capacitivement l’état d’une broche voisine.

Lecture analogique rapide arduino

Dans la dernière leçon, vous avez appris à utiliser la fonction analogRead() pour collecter les données d’un capteur connecté à l’une des broches analogiques de l’Arduino. La plage de données que nous avons reçue de la fonction analogRead() était comprise entre 0 et 1023.

Vous pouvez apprendre ces trucs Arduino. Nous pouvons vous aider.Obtenez l’accès à notre site de formation privé.Vous apprendrez à programmer Arduino sans chercher sur le Web pendant des heures et des jours.Vous recevrez des courriels sur la programmation Arduino, l’électronique et les offres spéciales. En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

  Pourquoi ma guirlande ne clignote pas?

Ce sketch fait exactement la même chose que le sketch de la dernière leçon, à l’exception d’un changement important. Il prend la lecture fournie par la fonction analogRead() et la convertit en valeur de tension réelle sur la broche analogique correspondante. Commençons par le début pour revoir ce qui se passe.

Nous n’avons pas de variables à déclarer et à initialiser au début du sketch, nous sautons donc directement dans la fonction setup(). À l’intérieur des accolades de setup(), nous commençons les communications série en définissant le débit en bauds. Ceci est fait en utilisant la fonction

Tension de lecture analogique Arduino

Un signal analogique peut prendre un nombre quelconque de valeurs. Un signal numérique, par contre, n’a que deux valeurs : HIGH et LOW. L’Arduino possède un convertisseur analogique-numérique (ADC) intégré qui mesure la valeur des signaux analogiques. L’ADC convertit la tension analogique en une valeur numérique. La fonction utilisée afin d’obtenir la valeur d’un signal analogique est analogRead(pin). Cette fonction convertit la valeur de la tension d’une broche d’entrée analogique et renvoie une valeur numérique de 0 à 1023, par rapport à la valeur de référence. La plupart des Arduinos ont une référence de 5V, 15V sur un Arduino Mega, et 7V sur les Arduino Mini et Nano. Le numéro de broche est son seul paramètre.

L’Arduino n’a pas de convertisseur numérique-analogique (DAC) intégré, mais il peut faire de la modulation de largeur d’impulsion (PWM), un signal numérique utilisé pour réaliser certaines des fonctions d’une sortie analogique. La fonction analogWrite(pin, value) est utilisée pour émettre un signal PWM. Le numéro de la broche utilisée pour la sortie PWM est pin. Un nombre proportionnel au rapport cyclique du signal est indiqué comme valeur. Lorsque la valeur = 0, le signal est toujours désactivé. Lorsque la valeur = 255, le signal est toujours activé. La fonction PWM fonctionne sur les broches 3, 5, 6, 9, 10 et 11 de la plupart des cartes Arduino. La fréquence du signal PWM sur la plupart des broches est d’environ 490 Hz. Sur la Uno et les cartes similaires, les broches 5 et 6 ont une fréquence d’environ 980 Hz. Les broches 3 et 11 sur la Leonardo ont également une fréquence de 980 Hz.

  Arduino uno rev3 mini bundle