Arduino - maîtrisez sa programmation et ses cartes d interface

Arduino – maîtrisez sa programmation et ses cartes d interface

Exemple d’Arduino i2c

17SPR1 et SPR0 – Règle la vitesse SPI, 00 est la plus rapide (4MHz) 11 est la plus lente (250KHz)Cela signifie que pour écrire du code pour un nouveau dispositif SPI, vous devez noter plusieurs choses et régler le SPCR en conséquence:Une fois que vous avez votre registre de contrôle SPI réglé correctement, il vous suffit de déterminer combien de temps vous devez faire une pause entre les instructions et vous êtes prêt à partir. Maintenant que vous avez une idée du fonctionnement du SPI, regardons les détails de la puce EEPROM.Introduction à l’EEPROM série

L’AT25HP512 est une EEPROM série de 65 536 octets. Elle supporte les modes SPI 0 et 3, fonctionne jusqu’à 10MHz à 5v et peut fonctionner à des vitesses plus lentes jusqu’à 1.8v. Sa mémoire est organisée en 512 pages de 128 octets chacune. Elle ne peut être écrite que sur 128 octets à la fois, mais elle peut être lue sur 1 à 128 octets à la fois. Le dispositif offre également différents degrés de protection en écriture et une broche de maintien, mais nous ne les aborderons pas dans ce tutoriel.Le dispositif est activé en tirant la broche Chip Select (CS) vers le bas. Les instructions sont envoyées sous forme de codes opérationnels de 8 bits (opcodes) et sont décalées sur le front montant de l’horloge de données. Il faut environ 10 millisecondes à l’EEPROM pour écrire une page (128 octets) de données, aussi une pause de 10 ms doit-elle suivre chaque routine d’écriture de l’EEPROM.Préparation de la planche d’essaiInsérez la puce AT25HP512 dans la planche d’essai. Connectez l’alimentation 5V et la masse de la carte d’essai à l’alimentation 5V et à la masse du microcontrôleur. Connectez les broches 3, 7 et 8 de l’EEPROM à 5V et la broche 4 à la masse.

  Carte électronique programmable arduino

Affichage Arduino i2c

La connexion USB avec le PC est nécessaire pour programmer la carte et pas seulement pour l’alimenter. L’Uno s’alimente automatiquement soit par l’USB soit par une alimentation externe. Connectez la carte à votre ordinateur en utilisant le câble USB. La LED verte d’alimentation (étiquetée PWR) doit s’allumer.Installer les pilotes de la carteSi vous avez utilisé le programme d’installation, Windows – de XP à 10 – installera automatiquement les pilotes dès que vous connecterez votre carte.Si vous avez téléchargé et développé le paquet Zip ou si, pour une raison quelconque, la carte n’a pas été correctement reconnue, veuillez suivre la procédure ci-dessous. Voir aussi : captures d’écran étape par étape pour l’installation de la Uno sous Windows XP.Ouvrez votre premier sketchOuvrez le sketch d’exemple de clignotement de LED : Fichier > Exemples >01.Basics > Blink.

Chargez le programmeMaintenant, cliquez simplement sur le bouton “Upload” dans l’environnement. Attendez quelques secondes – vous devriez voir les leds RX et TX de la carte clignoter. Si le téléchargement est réussi, le message “Done uploading.” apparaîtra dans la barre d’état.

Arduino i2c tutorial deutsch

Arduino (/ɑːrˈdwiːnoʊ/) est une société, un projet et une communauté d’utilisateurs de matériel et de logiciels libres qui conçoit et fabrique des microcontrôleurs monocartes et des kits de microcontrôleurs pour la construction de dispositifs numériques. Ses produits matériels sont sous licence CC BY-SA, tandis que les logiciels sont sous licence GNU Lesser General Public License (LGPL) ou GNU General Public License (GPL),[1] permettant la fabrication de cartes Arduino et la distribution de logiciels par quiconque. Les cartes Arduino sont disponibles dans le commerce sur le site officiel ou auprès de distributeurs agréés.

  Carte arduino la plus puissante

Les cartes Arduino utilisent une variété de microprocesseurs et de contrôleurs. Les cartes sont équipées d’un ensemble de broches d’entrée/sortie (E/S) numériques et analogiques qui peuvent être interfacées avec diverses cartes d’extension (“shields”) ou breadboards (pour le prototypage) et autres circuits. Les cartes sont dotées d’interfaces de communication série, dont l’USB (Universal Serial Bus) sur certains modèles, qui sont également utilisées pour le chargement des programmes. Les microcontrôleurs peuvent être programmés à l’aide des langages de programmation C et C++, en utilisant une API standard également connue sous le nom de langage Arduino, inspiré du langage Processing et utilisé avec une version modifiée de l’IDE Processing. En plus de l’utilisation des chaînes d’outils de compilation traditionnelles, le projet Arduino fournit un environnement de développement intégré (IDE) et un outil en ligne de commande développé en Go.

Scanner i2c Arduino

Tout d’abord, je vais rapidement expliquer ce qu’est la communication série. Ensuite, vous verrez comment configurer votre matériel et votre logiciel, et nous nous plongerons dans le code Python (Cpp pour Arduino). Un exemple basique au début, menant à une application plus complète utilisant un Raspberry Pi, un Arduino, et d’autres appareils électroniques.

Ce tutoriel fonctionnera avec une carte Raspberry Pi 4 (et précédentes : 3B, 3B+), et n’importe quelle carte Arduino. J’utiliserai principalement l’Arduino Uno mais je donnerai plus de détails sur les différences entre les cartes Arduino en ce qui concerne la communication série.

Lorsque l’on travaille avec des appareils électroniques, la communication est essentielle. Chaque appareil – en plus de bien faire ce qu’il est censé faire – doit être capable de communiquer clairement avec les autres appareils. C’est l’une des choses les plus importantes à travailler pour passer d’une application très basique à des applications plus complexes.

  Schéma carte arduino mega 2560

La communication en série est simplement un moyen de transférer des données. Les données sont envoyées séquentiellement, un bit à la fois (1 octet = 8 bits), contrairement à la communication parallèle, où plusieurs bits sont envoyés en même temps.