Comment mesurer le taux dhumidité dun sol?

Comment mesurer le taux dhumidité dun sol?

Méthodes de mesure de l’humidité du sol pdf

Un four de laboratoire conventionnel a été fortement utilisé pour une variété d’applications dans l’industrie. Il s’agit d’un équipement crucial pour éliminer l’humidité dans de nombreux types de sols et autres types de matériaux. Son principe de convection et de séchage par gravité permet à cet appareil d’être considéré comme un élément essentiel des processus de séchage.

De nombreuses propriétés techniques importantes du sol, en particulier des sols cohésifs, sont fonction de la teneur en eau du sol. L’estimation de la teneur en eau, de la limite liquide et de la limite plastique du sol sont des étapes cruciales pour prédire le comportement technique du sol. La teneur en eau (ou humidité) est définie comme le rapport entre la masse de l’eau interstitielle et la masse des particules solides du sol. Les particules solides font référence aux matériaux qui ne sont pas facilement solubles dans l’eau. La norme ASTM D2216 présente une méthode simple pour mesurer la teneur en eau du sol à l’aide d’un four de laboratoire conventionnel. Cette méthode est utilisée depuis longtemps et est toujours considérée comme un équipement essentiel. Cette norme est largement utilisée dans la pratique aux États-Unis ainsi que dans de nombreux autres pays du monde.

Calculateur de la teneur en humidité du sol

Détermination de l’humidité du solUtilisez le tableau suivant pour déterminer les niveaux d’humidité du sol à la main. Connaissez votre type de sol (consultez les cartes de votre PGDN pour obtenir des renseignements sur les sols) et choisissez une zone représentative de l’ensemble du champ. Mesurez l’humidité du sol dans les six premiers pouces du profil du sol. Prenez une poignée représentative et pressez-la doucement pour former une boule dans votre main. Suivez les directives descriptives du tableau suivant pour déterminer le pourcentage d’humidité du sol. Cela peut demander un peu de pratique, il est donc recommandé d’avoir une méthode de vérification (équipement de détermination de l’humidité du sol) les premières fois. Il est recommandé de répéter ce processus à plusieurs endroits dans chaque champ.

  Comment installer les drivers Arduino?

Mesurer le sol

Pour mesurer le sol et s’assurer que la culture ne subit pas de stress inutile et de perte de production en raison d’un manque d’eau disponible dans le sol pour une croissance durable des plantes, différentes méthodes et instruments sont employés pour surveiller le sol et les plus courants utilisés à des fins de programmation de l’irrigation sont :

Sonde de réflectométrie dans le domaine temporel (TDR)Le compteur à sonde neutroniqueLe compteur à sonde neutronique mesure l’humidité du sol en diffusant des neutrons dans le sol environnant. L’instrument se compose d’une sonde à l’extrémité d’un câble qui mène au boîtier du compteur. La sonde contient une source de neutrons rapides, qui peut être un mélange de radium et de béryllium ou d’américium et de béryllium.

Des tubes d’accès en aluminium de 500 mm à 1 000 mm de long et de 32 mm de diamètre avec des bases fermées sont placés dans le champ où les relevés d’humidité doivent être effectués. Pour les cultures à racines peu profondes et les plantes annuelles, on utilisera des tubes plus courts que pour les cultures à racines profondes ou les plantes pérennes à long terme.

La sonde neutronique est descendue dans le tube d’accès à la profondeur requise et des neutrons rapides sont libérés par la sonde. Les neutrons se dispersent ensuite dans le sol. Lorsque ces neutrons rencontrent l’atome d’hydrogène de l’eau, la vitesse des neutrons est réduite et le compteur compte le nombre de neutrons ralentis. Le nombre de neutrons ralentis est proportionnel au nombre de molécules d’eau dans le sol environnant. En entrant ces informations dans le logiciel, la teneur en eau du sol est connue à partir d’une courbe d’étalonnage montrant le nombre de neutrons ralentis.

  How to make arduino robot

Formule d’humidité du sol

Il est courant dans l’aménagement paysager de compléter les précipitations par l’utilisation d’un système d’irrigation afin de préserver la beauté des plantes. De nombreux systèmes sont automatiques : les unités les plus complexes sont connectées à un contrôleur électronique basé sur le climat et fonctionnent lorsque les données météorologiques et d’évapotranspiration l’imposent ; les plus simples fonctionnent selon un programme fixe lié uniquement à une horloge. L’un ou l’autre de ces systèmes peut appliquer plus d’eau que nécessaire pour maintenir un paysage sain. Pour avoir une idée précise du moment et de la quantité d’eau qu’il convient d’arroser, les responsables agricoles s’appuient depuis longtemps sur les mesures de l’humidité du sol.

Les termes suivants sont couramment utilisés pour décrire la façon dont l’humidité du sol est quantifiée. Vous trouverez des informations plus détaillées sur tous ces termes dans les publications de vulgarisation agricole mentionnées dans la rubrique Ressources.

Il existe un large éventail d’outils pour déterminer l’humidité du sol, et les appareils mentionnés ici sont généralement utilisés à des fins de gestion de l’irrigation. Ils ne sont pas beaucoup plus chers que de simples sondes de sol (mais sont beaucoup plus précis), et sont simples à utiliser.