Arduino lcd keypad shield example code

Arduino lcd keypad shield example code

Connexions du blindage du clavier LCD

Le LCD 1602 fonctionne avec le pilote interne HD44780, une puce largement utilisée et très informative.    Le LCD utilise 7 broches au total : 4 broches pour les données, 2 pour le contrôle et 1 pour la gestion du rétro-éclairage. Pour programmer le LCD dans Arduino nous devons utiliser la bibliothèque “LiquidCrystal” qui est incluse par défaut dans l’IDE Arduino, ainsi nous pouvons utiliser les programmes qui viennent comme exemple dans la bibliothèque, nous devons seulement modifier une ligne de code :

Le shield dispose également de 6 boutons, dont 5 sont des entrées et 1 sert à réinitialiser l’Arduino. Les 5 boutons d’entrée (SELECT, UP, DOWN, LEFT, RIGHT) n’utilisent qu’une seule broche de l’Arduino (Pin : A0). Pour lire les boutons-poussoirs, nous devons lire la valeur analogique sur la broche A0. Le fait d’appuyer sur un bouton-poussoir crée un diviseur de tension différent pour chaque bouton-poussoir et de cette façon, nous pouvons identifier quel bouton-poussoir a été enfoncé. Cette technique de bouton-poussoir nous permet d’économiser des broches, mais elle ne nous permet pas d’appuyer sur plus d’un bouton-poussoir à la fois.

Protection du clavier à lcd pour arduino

L’affichage des données ou l’interaction avec un menu est désormais plus facile avec le clavier LCD Shield. Le bouclier sert d’interface homme-machine (IHM), il est doté d’un écran LCD alphanumérique comme sortie de données et d’un ensemble de boutons poussoirs comme entrées du système. Il comporte également des plots permettant de connecter d’autres boutons, capteurs et sorties.

Le LCD 1602 fonctionne avec le contrôleur interne HD44780, un contrôleur intégré largement utilisé pour lequel de nombreuses informations sont disponibles.    Le LCD utilise 7 broches au total : 4 broches pour les données, 2 pour le contrôle et 1 pour la gestion du rétroéclairage. Pour programmer le LCD dans Arduino nous devons utiliser la bibliothèque “LiquidCrystal” qui est incluse par défaut dans l’IDE Arduino, ainsi nous pouvons utiliser les programmes qui viennent comme exemple dans la bibliothèque, nous devons seulement modifier une ligne de code :

  Comment utiliser la fonction IF sur Arduino?

Le shield dispose également de 6 boutons poussoirs, dont 5 pour les entrées et 1 pour la réinitialisation de l’Arduino. Les 5 boutons d’entrée (SELECT, UP, DOWN, LEFT, RIGHT) n’utilisent qu’une seule broche de l’Arduino (Pin : A0). Pour lire les boutons-poussoirs, nous devons lire la valeur analogique sur la broche A0. Le fait d’appuyer sur un bouton-poussoir crée un diviseur de tension différent pour chaque bouton-poussoir et de cette façon, nous pouvons identifier quel bouton-poussoir a été enfoncé. Cette technique de bouton-poussoir nous permet d’économiser des broches, mais elle ne nous permet pas d’appuyer sur plus d’un bouton-poussoir à la fois.

1602 shield lcd keypad pour arduino

Dans ce tutoriel, nous allons expliquer et montrer des exemples de la façon de travailler avec un LCD (Display LCD Keypad Shield) connecté à Arduino. Pour ce faire, nous aurons besoin d’un LCD (Display LCD Keypad Shield), plus précisément nous utiliserons un Arduino LCD Keypad Shield 16×2 HD44780 avec un coût approximatif de 18 euros :

Un exemple de programme Arduino pour afficher un texte sur la première ligne d’un écran LCD et sur la deuxième ligne permet à l’utilisateur de saisir un texte en utilisant les touches de défilement de l’écran LCD :

Un exemple de programme Arduino pour afficher la température d’un habitacle à l’aide d’un capteur de température (NTC ou résistance variable à coefficient négatif de température) sur un écran LCD Keypad Shield. Le programme permet également de modifier la luminosité (intensité du rétroéclairage) de l’écran LCD, de changer les paramètres, de sauvegarder les valeurs dans la mémoire EEPROM, etc.

  Comment réparer une guirlande à leds?

Fiche technique de la protection du clavier à lcd

L’afficheur utilise 7 entrées numériques, et les boutons poussoirs, au lieu de consommer 5 autres broches, n’utilisent qu’une seule des entrées analogiques (A0). Au moyen d’un réseau de résistances, il nous donne une valeur de tension différente pour chaque bouton pressé.

Le programme nécessite l’utilisation de la bibliothèque “LiquidCrystal.h” pour écrire sur l’écran, heureusement il n’est pas nécessaire d’installer quoi que ce soit car elle est incluse dans l’IDE, et son utilisation est très simple comme on peut le voir dans cet exemple illustratif.

La première application pratique de notre Arduino avec cette carte Shield est de l’utiliser comme une horloge, et pour cela nous utilisons la bibliothèque TimerOne qui fournit les fonctions nécessaires pour gérer le temps au moyen d’interruptions. Plus d’informations sur ce lien.