Comment réduire la vitesse dun moteur DC?

Comment réduire la vitesse dun moteur DC?

Régulateur de vitesse moteur

Pour commencer, un moteur électrique est une machine qui utilise l’électricité pour faire tourner un arbre, convertissant ainsi l’énergie électrique en énergie mécanique. Les moteurs électriques sont largement divisés en trois types.

Les moteurs à courant continu sont divisés en moteurs à courant continu à balais et en moteurs à courant continu sans balais. Les moteurs CC à balais ont des bobines dans leur rotor, et modifient la façon dont le courant circule dans les bobines en fonction d’un mécanisme utilisant des commutateurs et des balais. Les moteurs à courant continu à balais génèrent des bruits électriques et acoustiques, et nécessitent une maintenance fréquente car leurs balais et leur collecteur sont des pièces consommables. Mais ils se caractérisent également par une conception simple et peuvent fonctionner sans circuit d’entraînement électronique si le contrôle de la vitesse n’est pas nécessaire.

Un moteur à courant continu sans balais, en revanche, n’a pas besoin de collecteur ni de balais car son rotor est doté d’un aimant permanent. Cela signifie toutefois qu’ils nécessitent un circuit d’entraînement. Ils se caractérisent également par une faible maintenance, un fonctionnement silencieux et une longue durée de vie.

Contrairement aux moteurs à courant alternatif, les moteurs à courant continu sont très faciles à utiliser en raison de la facilité avec laquelle leur vitesse peut être modifiée. Comment cela se fait-il dans la pratique ? L’explication suivante commence par un examen des caractéristiques des moteurs à courant continu.

Comment réduire la vitesse d’un moteur à courant continu 12v

Dans la première partie de cet article en deux parties, nous avons passé en revue la théorie de base des moteurs CC à balais. Dans la deuxième partie, nous abordons les nuances de conception et de fonctionnement que les utilisateurs doivent connaître afin de choisir le bon moteur pour leur application.

  Shield arduino gsm avec antenne intégrée

Économiques et simples, les moteurs à courant continu à balais délivrent des milliwatts à des mégawatts de puissance, ce qui en fait une technologie de pointe pour des applications aussi variées que les pompes à perfusion portables et les laminoirs à acier. Les dispositifs synchrones présentent une linéarité qui permet de calculer facilement les paramètres de fonctionnement d’un moteur donné dans diverses conditions. Pour une tension d’entrée constante, la vitesse d’un moteur à courant continu diminue linéairement lorsque la charge augmente. Par exemple, le courant augmentera en fonction de la charge appliquée à l’arbre de sortie. Nous pouvons utiliser ces relations pour déterminer le courant nécessaire à un moteur spécifique pour entraîner une charge souhaitée.

Comme les relations impliquées sont linéaires, nous n’avons besoin que de deux points de données pour dériver chacune de nos courbes (voir figure 1). Nous pouvons produire une courbe de la vitesse en fonction du couple en connaissant la vitesse lorsque le moteur n’est pas chargé (la vitesse à vide, wn) et la charge nécessaire pour faire caler le moteur, correspondant au couple maximum que le moteur peut générer (le couple de calage, ts). De même, nous pouvons établir la relation entre le courant et la charge que le moteur peut déplacer à ce courant en connaissant le courant à vide In et le courant de calage Is. Une fois que nous connaissons la charge que nous déplaçons avec notre moteur, nous recherchons le courant/vitesse qui correspond au couple représenté par notre charge.

Contrôle de la tension d’induit d’un moteur à courant continu

Les moteurs à balais ont été la première application commercialement importante de l’énergie électrique à l’entraînement de l’énergie mécanique, et les systèmes de distribution de courant continu ont été utilisés pendant plus de 100 ans pour faire fonctionner les moteurs dans les bâtiments commerciaux et industriels. La vitesse des moteurs à courant continu à balais peut être modifiée en changeant la tension de fonctionnement ou l’intensité du champ magnétique. En fonction des connexions du champ à l’alimentation électrique, les caractéristiques de vitesse et de couple d’un moteur à balais peuvent être modifiées pour fournir une vitesse constante ou une vitesse inversement proportionnelle à la charge mécanique. Les moteurs à balais continuent d’être utilisés pour la propulsion électrique, les grues, les machines à papier et les laminoirs à acier. Comme les balais s’usent et doivent être remplacés, les moteurs à courant continu sans balais utilisant des dispositifs électroniques de puissance ont supplanté les moteurs à balais dans de nombreuses applications.

  Prototyping shield for arduino

Rotation d’un moteur à courant continuUn moteur électrique à courant continu simple. Lorsque la bobine est alimentée, un champ magnétique est généré autour de l’armature. Le côté gauche de l’armature est repoussé de l’aimant gauche et attiré vers le droit, ce qui entraîne une rotation.L’armature continue à tourner.Lorsque l’armature est alignée horizontalement, le couple devient nul. À ce moment-là, le collecteur inverse le sens du courant dans la bobine, ce qui inverse le champ magnétique et le processus se répète.

Contrôleur de moteur à courant continu

Est-ce que cela aura des effets néfastes sur le moteur ? Je sais qu’il existe d’autres méthodes pour réduire le régime du moteur, comme l’utilisation d’engrenages ou d’un circuit PWM, mais j’aimerais savoir si l’utilisation d’une résistance est une bonne idée ou non.

L’utilisation d’engrenages est toujours la meilleure méthode car c’est celle qui permet d’obtenir le pourcentage le plus élevé de la capacité de puissance du moteur. Puisque la puissance est le couple multiplié par la vitesse, le fait de conserver la plus grande partie de la puissance du moteur augmente la capacité de couple tout en réduisant la vitesse.

La modulation de largeur d’impulsion ou d’amplitude d’impulsion est la deuxième meilleure méthode. Elle permet de préserver la capacité de couple la plus élevée tout en réduisant la vitesse de fonctionnement et la capacité de puissance. La meilleure façon de maintenir la capacité de couple est d’avoir une boucle de contrôle interne qui régule le couple en régulant le courant. Une boucle de contrôle externe régule la vitesse et fournit la référence de courant. L’utilisation d’un régulateur à découpage permet de gaspiller moins d’énergie qu’avec une technique de contrôle linéaire ou une résistance en série.

  Comment supprimer une librairie Arduino?