Comment tester un Arduino Nano?

Comment tester un Arduino Nano?

Arduino nano wifi

a = arduino(‘COM3’, ‘Uno’, ‘Libraries’, ‘I2C’)Libraries – Nom de la bibliothèque Arduino {‘I2C’ ‘Servo’ ‘SPI’} (par défaut) | APDS9960 | Adafruit/MotorShieldV2 | CAN | MotorCarrier | RotaryEncoder | Serial | ShiftRegister | Ultrasonic | vecteur de caractères | tableau de cellules de vecteurs de caractères

Libraries – Librairies complémentaires Arduino installées {‘I2C’, ‘Servo’, ‘SPI’} (par défaut) | ‘Adafruit/MotorShieldV2’ | ‘ShiftRegister’ | vecteur de caractères | tableau de cellules de vecteurs de caractèresCette propriété est en lecture seule.

Remarque : Si un objet Arduino a été créé précédemment, le nouvel objet Arduino créé sur l’ordinateur aura la même configuration que l’objet précédent.Spécifier le numéro de port et le type de carte Arduino Ouvrir un script en directConnecter à un Arduino Uno sur le port 9. Les noms de port et de carte dépendent de votre configuration.a = arduino(‘COM9′,’Uno’)Mise à jour du code serveur sur la carte Uno (COM9). Cela peut prendre quelques minutes.

Afficher toutes les propriétésSpécifier une bibliothèque Arduino Open Live ScriptLimiter l’environnement Arduino pour utiliser uniquement une bibliothèque I2C. a = arduino(‘COM9’, ‘Uno’, ‘Libraries’, ‘I2C’)Mise à jour du code serveur sur la carte Uno (COM9). Cela peut prendre quelques minutes.

Feedback geben

Vous aurez probablement plusieurs ports COM disponibles. L’Arduino sera probablement le numéro de port COM le plus élevé. Pour vous en assurer, vous pouvez déconnecter votre carte Arduino et rouvrir le menu ; l’entrée qui disparaît doit être la carte Arduino. Reconnectez la carte et sélectionnez le port série correct.

Le Serial Monitor s’ouvre en cliquant sur l’icône à droite dans la barre d’outils (Figure à droite). Le Serial Monitor ouvrira une nouvelle fenêtre qui vous donnera un flux de texte série des données imprimées par la carte Arduino.

  Comment trouver des pilotes pour ses périphériques?

Le programmateur Arduino nano ne répond pas.

Vous avez donc décidé d’aller vous acheter un Arduino, mais une fois qu’il est arrivé, vous vous rendez compte que vous n’avez aucune idée de ce que vous allez en faire. Ne paniquez pas, car l’aide est à portée de main ! Dans ce guide pratique, nous allons voir comment démarrer avec les cartes microcontrôleurs Arduino. Nous couvrirons l’installation des logiciels, ainsi que la connexion et la configuration de l’IDE Arduino.

Vous pouvez télécharger l’IDE depuis le site officiel d’Arduino. Comme l’Arduino utilise un convertisseur USB-série (qui lui permet de communiquer avec l’ordinateur hôte), la carte Arduino est compatible avec la plupart des ordinateurs qui possèdent un port USB. Bien sûr, vous aurez d’abord besoin de l’IDE. Heureusement, les concepteurs d’Arduino ont publié plusieurs versions de l’IDE pour différents systèmes d’exploitation, notamment Windows, Mac et Linux. Dans ce tutoriel, nous utiliserons Windows 10, alors assurez-vous de télécharger la bonne version de l’IDE si vous ne disposez pas de Windows 10.

Ensuite, vous devrez connecter la carte Arduino Uno à l’ordinateur. Cela se fait via une connexion USB B. Grâce au monde merveilleux de l’USB, nous n’avons pas besoin d’alimenter l’Arduino, car l’USB fournit 5V jusqu’à 2A. Lorsque l’Arduino est connecté, le système d’exploitation devrait reconnaître la carte comme un port COM générique (par exemple, mon Arduino Uno utilise un CH340G, qui est un convertisseur série RS-232 vers USB). Une fois qu’elle est reconnue, nous devons trouver le numéro de port qui lui a été attribué. La façon la plus simple de le faire est de taper “gestionnaire de périphériques” dans la recherche Windows et de sélectionner Gestionnaire de périphériques lorsqu’il apparaît.

  Shield wifi arduino mega

Planche à pain Arduino nano

Branchez la carte sur un port USB de votre ordinateur et vérifiez que le voyant d’alimentation vert de la carte s’allume. Les cartes Arduino standard (Uno, Duemilanove et Mega) ont un indicateur d’alimentation à DEL verte situé près de l’interrupteur de réinitialisation.

Une LED orange près du centre de la carte (étiquetée “Pin 13 LED” dans l’image ci-dessous) doit clignoter lorsque la carte est mise sous tension (les cartes sont livrées d’usine préchargées avec un logiciel qui fait clignoter la LED pour vérifier simplement que la carte fonctionne).

La LED clignotante (connectée à la broche de sortie numérique 13) est contrôlée par le code exécuté sur la carte (les nouvelles cartes sont préchargées avec le sketch d’exemple Blink). Si la LED de la broche 13 clignote, le sketch s’exécute correctement, ce qui signifie que la puce de la carte fonctionne. Si la LED verte d’alimentation est allumée mais que la LED de la broche 13 ne clignote pas, il se peut que le code d’usine ne soit pas sur la puce. Si vous n’utilisez pas une carte standard, il se peut qu’elle ne dispose pas d’une LED intégrée sur la broche 13, vérifiez donc la documentation pour les détails de votre carte.