Cest quoi un sol argileux?

Minéraux argileux

Le sol sablonneux est léger, chaud, sec et a tendance à être acide et pauvre en nutriments. Les sols sableux sont souvent appelés sols légers en raison de leur forte proportion de sable et de peu d’argile (l’argile pèse plus que le sable).

Ces sols ont un drainage rapide de l’eau et sont faciles à travailler. Ils se réchauffent plus rapidement au printemps que les sols argileux, mais ont tendance à s’assécher en été et à souffrir d’une faible teneur en nutriments qui sont emportés par la pluie.

Prenez contact avec nous et nous serons heureux de discuter de vos besoins en matière de culture. Nous avons plus de 30 ans d’expérience dans la fourniture de terre végétale “telle que creusée” et tamisée aux horticulteurs, paysagistes et jardiniers professionnels.

Loam argileux

Tous les sols sont constitués de particules rocheuses érodées. La différence de taille des particules rocheuses définit le type de sol. Les particules de sable sont les plus grosses, celles de limon sont de taille moyenne, et les plus petites sont les particules d’argile.

Le sol argileux présente une proportion élevée de petites particules d’argile par rapport au nombre de particules de sable ou de limon. La petite taille de ces particules peut donner un sol très dense qui empêche le développement des racines et le drainage de l’eau. Si vous avez des mottes de terre dures qui ne s’effritent pas facilement entre vos mains, votre sol contient probablement une quantité importante d’argile.

Types de sol

Le sol argileux est généralement fertile et une grande variété de plantes, y compris les roses, y poussent bien. Cependant, elle peut être très lourde et humide en hiver et difficile à cultiver. Peu de jardiniers sont enthousiasmés par leur sol argileux et aimeraient beaucoup l’améliorer. Les experts vous diront d’y apporter beaucoup de matière organique, ce qui peut être plus facile à dire qu’à faire. Est-ce la seule solution ?

  Comment allumer progressivement une LED Arduino?

L’argile est constituée de minuscules particules minérales qui ont tendance à s’accrocher les unes aux autres. Comme elles sont nombreuses, elles ont une grande surface qui retient efficacement l’eau et les nutriments. Les sols argileux sont donc lourds et humides. Les sols avec des particules plus grosses ont plus d’espace d’air et permettent le passage de l’eau plus librement. Donc, si vous pouvez rendre les particules d’un sol argileux plus grosses, vous améliorez le drainage et la texture.

Une façon d’améliorer la texture d’un sol argileux est d’ajouter de la chaux. Celle-ci augmente le pH des sols argileux acides, les rendant plus alcalins, et ce faisant, elle encourage les particules d’argile à s’agglutiner en petits amas. Les particules sont donc plus grosses et le sol est plus friable et plus facile à travailler. La chaux est appliquée de préférence à l’automne, sous forme de chaux granulaire Vitax, que l’on répand à la surface du sol et que l’on laisse agir pendant l’hiver. Si vous pouvez creuser le sol avant l’application, elle sera plus efficace.

Sol limoneux

Colleen Vanderlinden est une experte en jardinage biologique et l’auteur du livre “Edible Gardening for the Midwest”. Elle cultive des fruits et légumes depuis plus de 12 ans et écrit professionnellement depuis plus de 15 ans. Pour aider à faire avancer le mouvement du jardinage biologique, elle a créé un site Web de jardinage biologique, “In the Garden Online”, en 2003 et a lancé les Mouse & Trowel Awards en 2007 pour récompenser les blogueurs spécialisés dans le jardinage.

  Arduino motor shield stepper sketch

Mary Marlowe Leverette est l’une des expertes en entretien ménager et en soin des tissus les plus réputées du secteur. Elle partage ses connaissances sur l’entretien ménager efficace, la lessive et la conservation des textiles. Elle est également maître jardinier, avec plus de 40 ans d’expérience, et écrit depuis plus de 20 ans.

La terre de jardin est bien plus que de la simple terre. Examiné de près, le sol de jardin est un mélange complexe de particules minérales, de matières organiques, d’humidité, d’organismes vivants et de nutriments chimiques. L’un des facteurs les plus déterminants de la capacité d’un sol à faire pousser des plantes est sa texture, dictée par la taille des particules minérales qu’il contient.