Comment asservir un moteur?

Comment asservir un moteur?

Pilote de moteur L293d

Plus d’informations sur randofo “Pour contrôler la vitesse d’un gros moteur, vous avez besoin d’un contrôleur de moteur. Il existe une gamme de contrôleurs de moteur disponibles sur le marché pour gérer les moteurs jusqu’à environ 50A, mais il n’y en a qu’une petite poignée capable de gérer les moteurs électriques à très fort courant (plus de 50A). Au cours de cette leçon, nous allons explorer quatre contrôleurs de moteur différents et voir comment les utiliser. À la fin de cette leçon, vous devriez être en mesure d’alimenter un moteur CC à balais de n’importe quelle taille (raisonnablement saine) et de contrôler sa vitesse, avec ou sans carte Arduino. Ajouter un conseilPoser une questionCommenterTéléchargerEtape 1 : La façon la plus simple de contrôler un moteur 12-24V à courant relativement faible est d’utiliser un contrôleur de vitesse analogique générique pour moteur CC. Ce type de contrôleur a un

moteurs dans la gamme de 5A à 20A. Pour cet exemple, j’ai choisi un contrôleur de vitesse évalué à 30A. La raison en est que le plus gros moteur que je cherche à contrôler a un courant de décrochage ne dépassant pas 15A, et il est conseillé d’obtenir un contrôleur évalué à deux fois le courant de fonctionnement typique de votre moteur.

Contrôle du moteur du joystick par Arduino

Cette carte peut piloter deux moteurs à courant continu ou un seul moteur pas à pas – avec un courant maximal de 1,2A. Lorsque vous choisissez votre moteur, assurez-vous de ne pas dépasser cet ampérage maximum.2Construction du circuit Je recommande d’utiliser une planche à pain pour prototyper et tester vos connexions avant de les souder.

  Stepper motor l298n arduinox

PWMB = Pin 18 (GPIO #24)3Ecriture du code Le code suivant peut être utilisé pour piloter vos moteurs DC. Cet exemple de code fera tourner les moteurs dans le sens des aiguilles d’une montre pendant 5 secondes, puis dans le sens inverse pendant 5 secondes.

Certains HATs de Pi peuvent utiliser certaines des broches ci-dessus – donc si vous avez une sorte de HAT/carte connectée à l’en-tête GPIO de votre Pi, vous devrez peut-être ajuster les broches sélectionnées ci-dessus pour sortir les choses correctement.

Par exemple, j’utilise un Pimoroni Speaker pHAT sur mon Pi motorisé ; j’ai vérifié le brochage du Speaker pHAT et j’ai découvert que la broche GPIO 12 est utilisée par le HAT, j’utilise donc une autre broche (16) à la place.4Exécution du code Pour piloter votre ou vos moteurs, exécutez le script Python :

Contrôle du courant des moteurs à courant continu

Pour commencer, un moteur électrique est une machine qui utilise l’électricité pour faire tourner un arbre, convertissant ainsi l’énergie électrique en énergie mécanique. Les moteurs électriques sont largement divisés en trois types.

Les moteurs CC sont divisés en moteurs CC à balais et moteurs CC sans balais. Les moteurs CC à balais ont des bobines dans leur rotor, et modifient la façon dont le courant circule dans les bobines en fonction d’un mécanisme utilisant des commutateurs et des balais. Les moteurs à courant continu à balais génèrent des bruits électriques et acoustiques, et nécessitent une maintenance fréquente car leurs balais et leur collecteur sont des pièces consommables. Mais ils se caractérisent également par une conception simple et peuvent fonctionner sans circuit d’entraînement électronique si le contrôle de la vitesse n’est pas nécessaire.

  Comment allumer une LED avec télécommande?

Un moteur à courant continu sans balais, en revanche, n’a pas besoin de collecteur ni de balais car son rotor est doté d’un aimant permanent. Cela signifie toutefois qu’ils nécessitent un circuit d’entraînement. Ils se caractérisent également par une faible maintenance, un fonctionnement silencieux et une longue durée de vie.

Contrairement aux moteurs à courant alternatif, les moteurs à courant continu sont très faciles à utiliser en raison de la facilité avec laquelle leur vitesse peut être modifiée. Comment cela se fait-il dans la pratique ? L’explication suivante commence par un examen des caractéristiques des moteurs à courant continu.

Contrôle de la tension d’induit d’un moteur à courant continu

Les contrôleurs et les variateurs de moteur sont des dispositifs électriques ou électroniques qui régulent la vitesse, le couple et la position du moteur. Le variateur modifie l’alimentation du moteur pour obtenir la sortie souhaitée. Les circuits de commande sont généralement intégrés aux circuits d’entraînement en tant qu’unité autonome, ce qui explique que les termes “commande de moteur” et “contrôleur de moteur” soient souvent utilisés de manière interchangeable. Il existe quatre types fondamentaux de commandes et d’entraînements de moteurs :    AC, DC, servo et pas à pas, chacun ayant un type de puissance d’entrée modifié en fonction de la fonction de sortie souhaitée pour correspondre à une application.

Les contrôleurs et les commandes de moteurs à courant alternatif sont des dispositifs électroniques qui modifient la puissance d’entrée des moteurs en ajustant généralement la fréquence de l’alimentation du moteur dans le but de réguler la vitesse et le couple de sortie. Les spécifications clés comprennent l’application prévue, le mode de fonctionnement du variateur, le type de moteur, le type de variateur, la classification de la tension du système de boucle, la puissance nominale, l’interface de communication, ainsi que les spécifications électriques d’entrée et de sortie.

  Comment alimenter une Arduino Nano?